fr lb de it pt en
 
24 juin 2019

L’Église catholique face aux abus sexuels sur mineurs. Pourquoi ?

Conférence par Marie-Jo Thiel, le 24 juin à l’Université du Luxembourg

Conférence par Marie-Jo Thiel, médecin et professeure d’éthique à la Faculté de théologie de l’Université de Strasbourg

Réponse par le Pr Stefan Braum, professeur de droit pénal à Université du Luxembourg

La conférence a eu lieu le 24 juin 2019 à 18h30 à l’Université du Luxembourg – Campus Limpertsberg, bâtiment des sciences 0.03 – Auditoire (162a, avenue de la Faïencerie, L-1511 Luxembourg).

Depuis quelques années, l’Église catholique est ébranlée par une avalanche de faits divers sordides et d’occultations, d’abus sexuels autant que de conscience et de pouvoir. De tels abus ont toujours existé, mais que des clercs et des évêques, des personnes en poste de responsabilité dans l’Église aient pu se trouver à ce point impliqués dans ce scandale à vaste échelle est incompréhensible. La trahison est double : à l’égard des victimes innocentes, mais aussi de l’Évangile du Christ.

Si cela suscite colère et indignation, il ne suffit pourtant pas d’en rester là. Il faut encore essayer de jeter un peu de lumière sur ce qui ne devrait pas exister, sur ce qui n’aurait jamais dû être toléré, et qui pourtant corrompt si profondément l’humanité, les religions, l’Église catholique. On ne met pas de pansement sur des tissus nécrosés. Il faut nettoyer la plaie et examiner par quoi et pourquoi cette nécrose est arrivée. Il n’en va pas autrement des abus sexuels sur mineurs dans l’Église catholique. Comprendre les racines de ce mal, ce n’est pas faire de tort à l’Église. Au contraire. C’est l’aider à affronter la crise systémique qui la gangrène pour prévenir et réformer ce qui doit l’être.

Marie-Jo Thiel est médecin et professeure d’éthique à la Faculté de théologie de l’Université de Strasbourg. Elle y dirige le CEERE (Centre européen d’enseignement et de recherche en éthique). Elle est aussi présidente de l’Association européenne de théologie catholique. En 2017, le pape François l’a nommée membre de l’Académie pontificale pour la vie.

Dernier ouvrage

  • Marie-Jo Thiel, L’Église catholique face aux abus sexuels sur mineurs, Bayard, 2019.

Cet ouvrage de réflexion voudrait jeter un peu de lumière sur ce qui ne devrait pas être, sur ce qui n’aurait jamais dû être toléré, et qui pourtant marque si profondément l’humanité, les sociétés, les religions, l’Église catholique. Marie-Jo Thiel, en médecin, sait qu’on ne met pas de pansement sur des tissus nécrosés. Il faut nettoyer la plaie localement et examiner globalement par quoi et pourquoi cette nécrose est arrivée. Il n’en va pas autrement des abus sexuels sur mineurs dans l’Église catholique. Un ouvrage de référence par une spécialiste de l’éthique.

Autres ouvrages

  • Le défi de la fraternité (LIT Verlag, 2017),
  • La santé augmentée, réaliste ou totalitaire ? (Bayard, 2014),
  • Au nom de la dignité de l’être humain (Bayard, 2013),
  • Faites que je meure vivant (Bayard, 2013).

Mais aussi des ouvrages collectifs aux Presses universitaires de Strasbourg où elle dirige la collection « Chemins d’éthique » :

  • Souhaitable vulnérabilité ? en 2016,
  • Enjeux éthiques du handicap en 2014,
  • Enjeux éthiques du vieillissement en 2012,
  • etc.

Dès 1998, elle a publié dans Documents Épiscopat le 1er article français sur la pédophilie dans l’Église et n’a cessé depuis de faire des recherches sur ce sujet.

Organisation

Luxembourg School of Religion & Society
Université du Luxembourg
en coopération avec l’Association européenne de théologie catholique

Invitation à la conférence
PDF 265.1 ko, 17 juin 2019
 
LUXEMBOURG SCHOOL OF RELIGION & SOCIETY
LSRS – Centre Jean XXIII
52 rue Jules Wilhelm
L-2728 Luxembourg
© Luxembourg School of Religion & Society
certains droits réservés . Some Rights Reserved

Dateschutz . Protection des données
Ëmweltschutz . Protection de l'environnement
+352 43 60 51
office lsrs.lu