fr lb de it pt en
 
17 juillet 2019

Maxim Kantor – peintre, écrivain, ami – et le Luxembourg

H. E. Amb. Guy de Muyser

L’origine des relations de Maxim Kantor avec le Luxembourg est due à un juriste luxembourgeois qui a découvert ses tableaux dans une galerie de Dusseldorf en 1993. Profondément impressionné par ce jeune artiste, ce fin connaisseur d’art a organisé une première exposition de ses œuvres à Luxembourg dans le cadre de l’Année culturelle européenne 1995. Kantor était alors un jeune peintre qui commençait à être connu à Moscou par son talent autant que par son indépendance d’esprit, qui le classait parmi les jeunes « non conformistes », c’est-à-dire les réfractaires aux prescriptions du « réalisme socialiste » imposé par le pouvoir soviétique. Touché par l’accueil qu’il a reçu en 1995, par l’atmosphère de notre pays et par les contacts qu’il a pu établir avec des représentants du monde culturel comme avec les collectionneurs luxembourgeois de ses œuvres, il y expose régulièrement. Dans mon exposé je tâcherai d’exposer brièvement son cheminement intellectuel et artistique avant de rappeler quelques expositions à Luxembourg et de m’attacher à une réflexion sur son apport à la culture et à la vie artistique luxembourgeoise.

Maxim Kantor – painter, writer, and a friend : his relationship with Luxembourg

The origin of Maxim Kantor’s relations with Luxembourg is due to a lawyer from Luxembourg who discovered his paintings in a gallery in Dusseldorf in 1993. Deeply impressed by this young artist, this fine art connoisseur organized a first exhibition of his works in Luxembourg as part of the European Cultural Year 1995. Kantor was then a young painter who was beginning to be known in Moscow for his talent as much as for his independence of mind, which classified him among the “non-conformist” young people, i. e., those who were resistant to the prescriptions of the “socialist realism” imposed by the Soviet power. Touched by the welcome he received in 1995, by the atmosphere of our country and by the contacts he was able to establish with representatives of the cultural world as well as with Luxembourg collectors of his works, he regularly exhibits his works in our country. In my presentation I will describe his intellectual and artistic development before recalling some exhibitions in Luxembourg. Then I will reflect on his contribution to Luxembourg’s culture and artistic life.

Guy de Muyser, Ph.D., Ambassador, former Marshal of the Court, Professor at the European Center of Miami University, Differdange. – Guy de Muyser, Cristina Barbano et al., Maxim Kantor. Das neue Bestiarium, Cologne, Wienand, 2016.

 
LUXEMBOURG SCHOOL OF RELIGION & SOCIETY
LSRS – Centre Jean XXIII
52 rue Jules Wilhelm
L-2728 Luxembourg

Twitter
Facebook
Linkedin
© Luxembourg School of Religion & Society
certains droits réservés . Some Rights Reserved

Dateschutz . Protection des données
Ëmweltschutz . Protection de l'environnement
+352 43 60 51
office lsrs.lu