fr lb de it pt en
Colloque scientifique : Pas d’Humanité sans Parole
30 janvier 2016

Valoriser la liturgie de la parole

Pr Dr Daniel Laliberté (LSRS)

Enjeux autour de la Liturgie dominicale de la Parole

Pr Dr Daniel Laliberté (LSRS)La mise en place de célébrations dites « Liturgie de la Parole » comme rassemblement dominical de la communauté chrétienne présente, dans nos civilisations en processus de sécularisation, des enjeux très différents de ce qui se passe dans les terres dites « de mission ». Dans ces contrées où le clergé n’a jamais été suffisamment abondant pour assurer à chaque village sa messe hebdomadaire, on considère comme normal de se rassembler autour de la Parole de Dieu le 1er jour. Au contraire, les fidèles d’Europe et d’Amérique du nord, longtemps choyés par une abondante ressource presbytérale, revendiquent souvent l’accès au pain eucharistique comme un droit. Une telle mentalité, qu’on peut qualifier à la fois de revendicatrice et de consommatrice de biens religieux, conditionne fortement la mise en place des liturgies dominicales de la Parole, d’une part en termes de fréquentation et de participation, d’autre part en termes de compréhension de ce qui se joue dans ces célébrations. Dans un questionnement de théologie pratique, il importe bien sûr de s’interroger sur les conditions requises pour une mise en place pastoralement et spirituellement fructueuse de ces célébrations. Il faut aussi élargir la question et considérer le statut théologique de cette forme liturgique de rassemblement autour du Verbe proclamé et partagé.

Quand débutèrent ces liturgies dominicales de la Parole dans notre précédent diocèse (Québec, Canada), leur déroulement comportait une distribution du pain puisé à la réserve eucharistique. Si cette pratique semblait aller de soi – « les hosties sont là, pourquoi nous en priverait-on ? » – elle n’en posait pas moins un certain nombre de questions. Puisque nous avons eu l’occasion d’élaborer de telles célébrations, de les animer et d’en former les animateurs, nous amorcerons cette présentation par quelques réflexions liées à ces expériences personnelles, expériences qui nous ont permis de saisir de façon bien concrète certains des enjeux en cause.

Nous présenterons ensuite l’option retenue par l’évêque actuel de Québec et les motifs théologiques et pastoraux de son option pour la non-distribution du pain eucharistique lors de ces célébrations. Après longues discussions, cette option a reçu l’aval des différents conseils de l’évêque, ce qui, nous le verrons, ne la rend pas moins difficile à recevoir, par les fidèles eux-mêmes, mais également par les agents pastoraux qui doivent « gérer » cette situation et « éduquer le Peuple de Dieu ».

Ceci nous conduira à mettre en évidence cinq thèmes que nous proposons comme un parcours catéchétique susceptible de guider le Peuple de Dieu vers une réception de cette façon de rassembler la communauté chrétienne. Il sera ici question

1) de la lecture sociologique de la situation ;
2) de la convocation adressée à la communauté de se réunir pour célébrer le dimanche ;
3) des divers modes de présence du Christ au sein de la communauté rassemblée et tout particulièrement de la proclamation de la Parole ;
4) du « supposé manque de prêtres » et
5) d’une théologie vulgarisée de l’eucharistie.

Chacun de ces thèmes soulève de sérieux enjeux ecclésiologiques, ministériels et liturgiques, interrogeant dès lors notre façon d’être et de faire Église. Certains ne seront qu’effleurés, ne concernant que de façon plus lointaine le thème du colloque. Nous porterons une attention toute particulière au statut théologique de la communauté rassemblée et à celui de la Parole proclamée, ces deux modes de présence renvoyant explicitement à la sacramentalité de l’Église et à celle de la Parole comme deux expressions intimement, inextricablement liées du Christ – Sacrement fondamental.

 
LUXEMBOURG SCHOOL OF RELIGION & SOCIETY
LSRS – Centre Jean XXIII
52 rue Jules Wilhelm
L-2728 Luxembourg

Twitter
Facebook
Linkedin
© Luxembourg School of Religion & Society
certains droits réservés . Some Rights Reserved

Dateschutz . Protection des données
Ëmweltschutz . Protection de l'environnement
+352 43 60 51
office lsrs.lu